« Ma vie avec toi » : vu par…

Les jours, les nuits, cette image toujours m’attend
prête à apparaître dès que je réouvre l’ordinateur…

Elle m’offre, en silence, le contraire de ce que je viens chercher…

Avant le déferlement des mails, avant le travail urgent, toujours trop urgent, avant le stress des textes à rédiger, des textes à corriger, des textes à vérifier, des tableaux à remplir, des cases à ajouter, à supprimer, des emplois du temps à biffer (où toujours ce qui s’ajoute dépasse ce qui s’efface), des fichiers qui se multiplient, du travail sans fin qui s’accumule dans une incompressible lourdeur…

Elle est la pose infime, glissante arrêtée, éclat de joie lumineuse
elle ouvre un espace creusant le temps, m’incitant à traverser l’écran, à laisser le regard s’enfuir entraînant les dérives rêveuses, les souvenirs d’ailleurs et à venir, l’oubli d’un quotidien gluant.
Pause.

Appel silencieux, douce connivence, promesses suspendues
elle me rappelle de ne jamais oublier la vie sensible
(au risque sinon de couler dans l’Achéron)

Christine B.

isa barbier, Barque - 2007. Centre d’art contemporain, Sion/ch - Photo © HOFER Robert

isa barbier, Barque – 2007. Centre d’art contemporain, Sion/ch – Photo © HOFER Robert